Repère des Loups de la Horde


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Les Archives

Aller en bas 
AuteurMessage
VVolf
Admin
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Les Archives   Mar 15 Mai - 21:11

Les derniers préparatifs au grand déménagement se terminaient et les premiers Loups venaient de faire leurs adieux à leur ancienne demeure.
S’éloignant, la Horde se mouvait au loin, laissant derrière eux les derniers vestiges de ce qu’ils avaient été, en quête d’une gloire nouvelle bien plus ambitieuse, et d’un toit bien plus résistant que l’ancien.

Nostalgique, Vvolf les couvrit d’un regard bienveillant, et tourna le dos à ses semblables qui disparaissaient à l’horizon pour faire de nouveau face aux décombres.

Passant par l’entrebâillement de la porte carbonisée, il s’avança lentement dans ce qui avait été leur salle commune. Les murs noircis par la fumée et fissurés de toutes parts par les impacts des corps vampiriques ou par ceux de ses semblables étaient seuls témoins d’une lutte acharnée.
Passant la main sur l’un des murs branlants, il se rétracta rapidement, se rendant compte que les armatures même de la bâtisse tenaient difficilement, et qu’un rien suffirait à rendre ce logis à néant.

Montant lentement les escaliers crissant pour le 1er étage, il se dirigea au fond du couloir, passant devant les anciennes chambres de chaque membre et ne se stoppa qu’une fois faisant à la porte de la bibliothèque.Y pénétrant, il passa en revue du regard la salle étriquée, toute aussi brûler que le reste.
Elle ne permettait plus depuis longtemps au bon développement des jeunes Loups et se devait – dans tous les cas - d’être agrandie, leurs départs trouvaient encore une autre raison d’avoir lieu.

S’asseyant sur un grand fauteuil placé au centre de la pièce, soulevant ainsi un amas de poussière, il posa ses pieds sur ce qui restait de l’imposant bureau qui lui faisait face, scié en deux.
Soupirant, il tourna mollement la tête vers l’une des étagères des où trônaient ce qui pouvaient rester des ouvrages accumulés çà et là, et haussa un sourcil curieux, l’un d’eux venant d’attirer son attention.
Se relevant en s’époussetant brièvement, il s’approcha du dit-volume et le saisit, faisant tomber en poussières la moitié de son contenue.
Passant les doigts sur la couverture de cuire, simple et sans gravure particulière - mais assez épaisse pour résister aux flammes - il l’ouvrit et reconnus sans peine l’écriture de leur ancien Alpha.

Murmurant pour lui-même le nom de son prédécesseur il se rassit sur le fauteuil et commença sa lecture. Comme aspiré par la calligraphie, prit dans un torrent d'encre ébène, il ne lissait plus non, mais semblait assister à la scène…

~ ~
Partie I. Introduction.
~ ~

Début du 10ème siècle après Jésus-Christ, Borg, région des Myrar et des Fjords, ouest de l'Islande.

Vous pénétrez par la pensée dans la gigantesque "Halbiskirnir" des Vikings du Clan des Loups du Fjord. Des volûtes d'encens et de myrrhe arrivent péniblement à camoufler une atmosphère chargée de relents de bière, de sueur et de déjections humaines - ou animales. L'ambiance est lourde, l'air est autant chargé en odeurs qu'en tension, le stress est palpable car un évènement funeste a été annoncé par les Nornes ; elles ont prédit l'avènement de la Bête.


*Un homme de haute stature, d'allure noble et à la longue barbe blonde et tressée est assis sur un trône composé de bois et de peaux de bêtes, de lames d'acier coulées entre elles et garni de crânes humains et animaux. Une femme au port altier est assise à ses côtés, un garçon d'environ 8 ans est assis sur ses genoux. Deux gardes armés sont postés derrière le couple et leur progéniture.

Un jeune homme au corps musculeux et au crâne chauve, petite tresse dans la barbe, vêtu tel un guerrier, avance dans la Halbiskirnir d'un pas décidé et se présente à son seigneur. Il se tape la poitrine du poing, puis tend le bras vers son interlocuteur en signe de respect.*

"Ayé à toi, Grand Jarl Thorolfr Sigmusson, chef incontesté de la Tribu des Loups des Fjords. Je suis venu à toi en ce jour pour réclamer ce qui me revient de droit ! Moi - ton fils - Beork Mjodvitnir, surnommé le Loup de l'Hydromel, je te conjure de me laisser conduire ton armée contre les envahisseurs !"

*Un brouhaha monte alors au sein de la halle, les guerriers massés près du Seigneur tirent leurs épées, prêts à faire ravaler sa fougue au jeune guerrier mais le Seigneur lève la main, intimant à tous le silence.*

"Ainsi tu oses me défier, fils, alors que tu n'as encore point connu la chaleur de l'entrejambe d'une femme et que le lait te sort toujours du nez si on le presse ??"

*Les rires fusent, les guerriers présents mais aussi leurs femmes et leurs enfants, personne ne peut contenir son amusement face à cette réplique cinglante.
Le jeune homme, quelque peu décontenancé, recule d'un pas, baissant la tête, titubant sous la remarque acerbe. Puis il reprend contenance, avance de plusieurs pas et pointe le bout de son épée sous la gorge de son père avant que quiconque ait pu esquisser le moindre geste...*

"Tu m'as toujours rabaissé, Père mais aujourd'hui c'est fini, je réclame réparation !" dit le jeune guerrier plein de colère.

"Allons, petit bout d'homme...", répond le Père en écartant la lame dédaigneusement, "Tu es peut-être un Berserkir mais tu es bien trop jeune pour décider à ma place ! Tu n'es encore qu'un chiot effronté."

*Le jeune homme recula alors, sous les rires étouffés des personnes présentes... un nouvel affront pour lui, une nouvelle injure à laver. Il avait toujours détesté son père et celui-ci le lui rendait bien. Non content de lui avoir fait endurer les pires sévices lors de son enfance, il a toujours placé son apprentissage martial au dessus des liens familiaux. Même sa mère, toute dévouée à son mari, ne lui a jamais prodigué l'amour qu'il désirait tant.*

"Père, je ne puis supporter cette situation davantage, je préfère encore aller seul au devant de nos ennemis, vous n'êtes que des couards !"

"Qu'à cela ne tienne", répondit le Père, "tu es libre de t'en aller, je ne te retiens pas. Mais si tu me tournes le dos ce soir, ne reviens plus jamais ! Egill Skalagrimsson ici présent, Skald du clan des Loups du Fjord, relatera ton parjure dans les contes pour enfants et ton nom sera à jamais synonyme de honte !"

*Baissant à nouveau les yeux sous le regard désapprobateur du Jarl, le jeune homme serre alors les poings, une veine, reflet de toute sa rage contenue, palpite au creux de sa tempe.*

"Mais Père, les Tribus des Contrées lointaines sont à nos portes, elles gagnent de plus en plus de terrain et toi, tu te prélasses sur ton trône en buvant de la bière et en tripotant les donzelles qui passent à ta portée ! Je n'en puis plus, laisse-moi au moins lever une armée et aller à leur encontre pour en découdre !"

*Le père se lève alors de son trône et se rapproche de son fils, le toisant d'une bonne tête.*

"Fils," dit-il, "Beork... tu es brave et impétueux mais tu n'as aucune sagesse. Ceux qui veulent te suivre sont libres de le faire mais ils seront eux aussi reniés ! S'ils osent revenir au village, ils ne vaudront guère plus que des Thralls ! Et maintenant, il suffit, je t'ai assez entendu, retire-toi !"

*Le jeune homme ne pu une fois de plus rien faire d'autre que d'opiner et quitter la halle à reculon mais il était bien décidé à ne pas en rester là. Il irait demander de l'aide à la vieille sorcière habitant à la lisière du village, entre les étendues de désert blanc et les montagnes désoeuvrées.

Il quitta alors la Halbiskirnir sous les regards moqueurs de quelques guerriers et sous le regard désapprobateur de ses géniteurs.*


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Archives
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Archives de GENEVE en ligne
» (75) Archives de Paris, mises en ligne supplémentaires
» (40) Archives des LANDES en ligne
» Les archives des ducs de Bretagne bientôt sur le net :Breizh Novopress.info
» AD80 - Somme - ARCHIVES EN LIGNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Repère des Loups de la Horde :: Vos Aventures :: L'Histoire de notre Meute-
Sauter vers: